Il n’y a pas qu’Ubuntu dans la vie…

Date: 14/10/2012 | Catégories: Open-source,Planet-libre,Systeme | Tags: ,,

En mettant de côté le monde des serveurs et des smartphones, les systèmes GNU/Linux représentent plus ou moins 1 % des parts de marché sur les PC clients. Si ce chiffre peut paraître ridicule par rapport au nombre de machines sous Windows, il l'est encore plus quand on regarde les parts des systèmes GNU/Linux autres qu'Ubuntu.

Pourtant, en ne donnant pas une chance à ces distributions exotiques, vous pourriez passer à côté d'un système adapté à votre configuration. Le fond du problème est là. La cible de Canonical (l'éditeur d'Ubuntu) est la même que Microsoft : des PC costauds, avec des cartes graphiques supportant l'accélération 3D et une mémoire confortable pour faire tourner vos applications en même temps que l'environnement graphique système (Gnome3 ou KDE).

Hors, tout le monde n'a pas les moyens ou tout simplement l'envie de dépenser plus de 700€ pour avoir un PC bureautique performant. C'est pourtant sur ce créneau spécifique des PC "low cost" que ces distributions apportent toute leur valeur ajoutée. En effet, elle sont pour la plupart basée sur des interfaces graphiques moins consommatrice de ressources hardware. Je pense notamment à LXDE et XFCE porté par Canonical sur les distributions dérivées Lubuntu et Xubuntu mais aussi à OpenBox comme dans le très bon CrunchBang Linux que j'ai testé sur un boîtier "Linutop 4" dans un dernier article. Le choix de l'interface graphique n'est pas le seul avantage de ces distributions. Elles sélectionnent également les applications proposées en standard aux utilisateurs, en préférant par exemple Midori ou Chromium à la place de Firefox.

Les plus barbus d'entre vous vont me retourner qu'il est tout à fait possible de prendre n'importe quelle distribution GNU/Linux (si possible la plus proche de la philosophie libre) et d'y installer à la main l'interface graphique et les applications de son choix. Cependant, cette démarche est justement réservée aux barbus et pas à Monsieur Lambda que l'on souhaite faire venir du bon côté de la force.

Alors que pouvons-nous faire ? Nous, défenseurs des logiciels libres. Pourquoi pas en donnant sa chance à une distribution alternative, en sortant un peu des pistes que l'on connait si bien (ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas perdu bien longtemps). En choisissant tout simplement un système en adéquation avec nos besoins et le matériel associé. En ne refaisant pas les mêmes erreurs qui ont conduit et conduisent encore des utilisateurs vers des OS propriétaires et fermés.

  • Sans parler de ne pas vouloir dépenser 700 balles dans une machine. Ça fait aussi plaisir d’installer quelque chose d’utile et qui rend service sur de vieilles config, plutôt que de les envoyer à la casse !

    Donc oui, ces distrib sont d’une grande utilité.

    • siger

      Personnellement j’ai un pc à 1500€ mais linux me permet de le faire durer longtemps , jusqu’à ce qu’il me lache et de le renouveler moins souvent.

  • Ricard

    Enfin un peu de logique et de fraicheur dans ma blogosphère. Ce post fait vraiment du bien. Merci.

  • Lou P. DeVille

    Bodhi Linux 2.1.0 avec E-17 un envrionnement de bureau léger plus que LXDE et à la base Bodhi à peu d’application  » par défaut  » ce qui en fait un système léger et on peut y ajouter ce qui nous intéresse comme application et on n’a pas a rien enlever. (A VOIR)

    http://bodhilinux.com/

  • HLFH

    « Il n’y a pas qu’Ubuntu dans la vie… »

    Il y a ArchLinux ARM + Openbox sur Smileplug

  • Merci pour ce post.

    On peut également citer elementary OS. Il est basé sur Ubuntu, mais en supprime les logiciels superflues et gourmands, et proposent à la place les logiciels minimalistes, légers et rapides ; Plus de Unity mais une interface sobre et belle (un peu comme sur un mac).
    La dernière version stable n’est pas encore sortie mais elle méritera certainement qu’on s’y intéresse. La version précédente Jupiter était vraiment plus rapide qu’un Ubuntu classique et beaucoup plus agréable à utiliser.

    http://elementaryos.org/

  • Pingback: Nicolargo : Il n’y a pas qu’Ubuntu dans la vie… | Libre de faire, Faire Libre | Scoop.it()

  • HLFH

    elementaryOS ne tourne pas sur ARM, n’est pas 100% libre et est toujours instable dans sa version 0.2. Une perte de temps pour le moment

    Par contre, l’environnement de bureau Pantheon est sympa ce qui a eu pour conséquence que c’était ma distrib’ préférée pendant un mois. Mais je pense que nous sommes passés à l’ère post-pc comme un décédé le pensait. Et cette ère profile les plug-computers, les µPCs et l’apogée de l’architecture ARM et consorts comme MIPS. Par conséquent, ton desktop computing avec ton desktop os ne m’intéresse plus vraiment.

    Et puis comme meilleur système Unix, OS X se présente rapidement. Il faut donc trouver un autre marché, une autre vision pour GNU/Linux. Et c’est pas celle que tu crois nananère

  • Perso, ce que je reproche souvent (pas toujours) avec les distros légères, c’est qu’elles sont moches de base (je sais qu’on peut tout adapter mais je pense à un débutant qui veut tester et qui à l’impression de se retrouver sous Windows 95).
    J’ai été agréablement surpris par le boulot fait dans la distribution Voyager Linux au point de vue de l’aspect Out of the Box. Je suis triste de ne pas avoir assez de temps libre pour le moment, car j’aimerais prendre les mêmes customisations, mais avec une Lubuntu à la base plutôt qu’une Xubuntu pour être encore plus véloce…
    Je devrais peut-être regarder du côté de Bohdi également…

    • Mibixy

      je suis tout à fait d’accore avec toi, voyager est vraiment une belle perso. je m’en sert tout les jours et elle me convient parfaitement. à essayer pour ceux qui ne connaissent pas.

      http://voyager.legtux.org/

  • Effectivement, plus d’Ubuntu chez moi car trop lourd. L’interface Unity est plutôt mauvaise et bugée (du moins à l’époque où je l’utilisais). Gnome-shell n’est pas utilisable à mon avis.

    En alternatives, j’ai essayé :
    – Mint qui est lourd aussi mais l’environnement de bureau (Mate) me plais mieux.
    – Kubuntu qui est lourd aussi et KDE, j’aurais essayé mais … Je peux pas.

    Finalement :
    – Archlinux pour sa légèreté et environnement de bureau encore à déterminer …

    Et bien sûr :
    – Windows 7 dont j’aimerais me passer si seulement je trouvais une alternative Linux qui me satisfasse !

    • Mibixy

      http://voyager.legtux.org/
      j’en ai viré définitivement windows7 après l’avoir essayé en 2 ème boot. je n’allumais plus du tout win7 à quoi bon garder…

  • Xarkam

    Cette vision n’en est pas une. Les logiciels évoluent. Je fait pas référence aux DE.

    On a une machine qui à 8ans et on voudrais que tout fonctionne à merveille dessus. Alors il faut rester avec un DE d’il y a 8ans.

    Mon pc de 2004 ne serait plus capable de faire fonctionner une Ubuntu récente correctement. Mais 2004 c’est de la préhistoire en informatique.

    Donc, même si on avait un DE léger pour ces vielles machines (TWMN ? 😛 ), ce sont tout les logiciels gravitant autour qui la mettrait sur les rotules.

    On notera que les DE léger ne sont pas pour monsieur tout le monde. (genre awesome)

  • Loyl

    Ce qui est fait la force d’Ubuntu, c’est la finition. Une fois installé, tout fonctionne out of the box.
    Quand on hait unity et que l’on cherche une alternative, c’est dur de trouver une distrib de la qualité d’Ubuntu. J’ai testé Mint 13, Cinnemon me semble très prometteur mais il semble encore jeune (les addons pas traduits, ça fait tâche), la version MATE, idem, Canonical a passé 3 ans à apporter des petites modifications à Gnome pour améliorer l’expérience utilisateur (notify, indicator, intégration compiz) avec MATE, c’est un gros retour en arrière.
    ElementaryOS a l’air prometteur, mais pareil, c’est encore trop jeune.

    Pour le moment, au TAF, je reste sur Ubuntu 10.04 pour sa stabilité. Chez moi, c’est Ubuntu 12.04 pour mon mediacenter sous XBMC et Mint 13 Cinnemon pour mon portable.
    Il faut que je teste Voyager Linux, une base XFCE sur Ubuntu 12.04 ça peut être pas mal.

  • Pingback: Il n’y a pas qu’Ubuntu dans la vie… | LorfDotNet()

  • Je suis le premier à râler de « l’omniprésence » d’Ubuntu ces dernières années, alors que des tas d’autres distributions valent le détour. Il y a cependant un désavantage non-négligeable avec les « petites » distributions : le nombre de paquets. C’est précisément un problème pour les utilisateurs lambdas que tu décris, et même pour les geeks qui en ont marre de tout compiler sans arrêt. C’est en partie pour cette raison que je ne quitte pas Debian depuis des années, alors que des tas de petites distro ont attiré mon attention.

  • wanalargo

    Il n’y a pas qu’ubuntu…
    Certes,mais dire que celle-ci ne tourne pas sur des machines de 2004 est erroné, mes thinkpad de 2005 pas très puissants acceptent très bien la 10.04…
    Ensuite, je ne suis pas satisfait du changement d’interface avec la 12.04, mais aurais-je le choix ?

    Je suis évidemment partagé et ai envie de faire ma propre distri à base d’ubuntu ou de debian, mais c’est du temps, des trucs à chercher pour y arriver, et surtout que proposer comme install à des nouveaux…
    dans mon gull, on s’emm pas, c’est ubuntu et c’est tout…Sans compter que pas mal de nouveaux ont des bécanes de 2007-2008 au pmus vieilles et que ça passe sans souci…
    Alors on n’aura pas la réactivité d’un toutou linux, mais tous les logiciels utiles sont là surtout si on utilise le script de nicolas …

    J’aime bien l’aspect provoc d’un commentateur au dessus avec son seven ..On ne peut pas reprocher à ubuntu ce que j’entends, et lis ci-dessus, et valider seven…comme solution…

    Plus que telle ou telle distro, ce que je trouve handicapant , c’est de bosser sur du mauvais matos niveau ergonomie :un acer (en ce moment) au lieu de mon thinkpad habituel avec son bouton rouge et son clavier si sympa avec les touches qui vont bien…

  • Je suis gérant d’une entreprise qui travaille essentiellement avec du Linux et du libre pour les structures genre mairies, écoles, bibliothèques, associations, etc. Les offres serveur aussi bien que postes de travail sont toutes basées à 100 % sur Slackware, non pas parce que je suis un barbu, mais parce que c’est increvable, léger et extrêmement flexible. Après, je fais une distinction très nette entre l’administration de la machine et sa simple utilisation.

    Pour avoir une idée à quoi ça ressemble :

    http://www.microlinux.fr/desktop_linux.php

    Il m’arrive assez souvent de tomber sur des parcs de machines obsolètes, des vieux coucous qui ont dix ans genre PIV première génération avec 512 Mo de RAM. Sur ces machines, mon poste de travail taillé sur mesure et sans cholestérol tourne à merveille.

  • Pingback: Visto nel Web – 49 « Ok, panico()

  • Bonjour à tous,

    Je me présente je suis Patrick du collectif Emmabuntüs, et à ce titre je vais vous parler d’Emmabuntüs, mais Kesako ?

    Nous avons développé une distribution Linux nommée Emmabuntüs 2 basée sur une Xubuntu 12.04. Cette distribution a été conçue pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations humanitaires, en particulier les communautés Emmaüs (d’où son nom) et favoriser la découverte de Linux and GNU par les débutants. Cette Millième distribution Linux se veut épurée, accessible, équitable, voir http://emmabuntus.org/

    Bien sur tout cela c’est moi qui le dit et je ne suis pas neutre vu mon implication dans ce projet, c’est pour cela que je vous renvoie vers des personnes neutres que nous n’avons pas payé qui parlent de notre travail :

    http://emmabuntus.sourceforge.net/blog/emmabuntus-2-ils-en-parlent-aussi/, en cherchant un peu sur notre blog vous verrez qu’il n’y a pas que des français qui parlent de notre distribution, à l’image de ce site : http://get-linux.net/beginners/ qui a classé Emmabuntüs 2 dans le top 6 des distributions pour débutants, mais nous sommes seulement à la 6 ème place 😉

    La meilleure des façons de voir ce qu’elle a dans le ventre et de l’essayer pour cela soit en mode Live ou sous VirtualBox avec dans ces 2 cas minimum 1 Go de RAM et un Pentium 4, ou de l’installer sur une vieille machine avec comme machine d’entrée de gamme un Athlon 1700 XP ( processeur à 1.4 Ghz) 512 Mo de RAM et un disque dur de 20 Go. Ce n’est pas la distribution la plus légère pour cela voir notre article : http://emmabuntus.sourceforge.net/mediawiki/index.php/How_to_recondition_old_Boxes_with_Emmabunt%C3%BCs/fr sur notre wiki : http://fr.wiki.emmabuntus.org

    Librement

    Patrick

    PS : Le descriptif de l’Emmabuntüs 2 : http://emma2.emmabuntus.org

  • DomC

    Moi je récupère les portables à la déchetterie et les redonne avec Ubuntu 10.04 Lts, a ceux qui me demandent un ordi …ben y’en qui ne voit rien d’étrange à l’ouverture 🙂 La plus part ne demande que d’aller sur internet…alors hein…
    Du moment que l’ordi tournait sur xp j’ai jamais eu de soucis pour démarrer une install de GNU/Linux

    • @Donc

      Ta démarche est très bien et nous avons la même, mais au lieu d’utiliser simplement façon de parler Ubuntu et ses dérivés Lubuntu et Xubuntu, nous avons créé Emmabuntüs pour permettre l’installation d’Ubuntu et de tout ce qu’il manque si tu veux un ordi 100% fonctionnel sans te casser la tête. Bien sûr tu peux faire la même chose manuellement, c’est ce que nous faisons lors de l’assemblage de la distro. Si tu es convaincu d’Ubuntu 10.04, teste Emmabuntüs Equitable qui est basée sur Ubuntu 10.04 LTS, voir http://emmabuntus.org, ou http://emma.emmabuntus.org pour avoir la liste des logiciels installés, après tu utiliseras peut-être Emmabuntüs 2 qui elle est basée sur une Xubuntu 12.04.

  • Tellement vrai, maintenant, la plupart des personnes associent directement Linux avec Ubuntu…

  • Par un article de clapico, j’ai découvert Linux Lite 1.0 qui est plus légère et réactive que Xubuntu :

    http://www.team-aaz.com/forum/conseils-astuces-et-bla-bla-linuxien-f88/linux-lite-1-0-t8037.html

  • yann

    Je pense tester Bodhi bientôt dans les candidats à la succession de ma Ubuntu 10.04 (LTS, fin de support en 04/2013) actuelle, encore Gnome2.

    Allergique à Gnome3, son shell et aux autres unity… jamais convaincu avant par KDE (j’aime bien une appli par tâche, qui le fasse bien, non des trucs ou tout se mélange… en prime, toutes ces applis nommées Kmachin, j’arrive pas à retenir!)… j’ai en effet un petit pb!

    J’ai aussi envisagé Debian, mais les durées de support sont moindres que les LTS Ubuntu (désormais portées à 5 ans) et ca me fait ch… de réinstaller tous les moins de 2/3 ans max.

    Bodhi, c’est une sorte de rolling release du kernel+E17, avec un user-space basée sur les LTS Ubuntu apparemment. Avec des durées de support calquées sur les LTS Ubuntu contrairement à une Debian XDE ou LXDE.

    A voir après test… mais ca fait parti des 2/3 possibilités sur ma short list.

    Sinon, c’est assez regrettable, mais le plus perènne et moins emmerdant sera sans doute d’installer enfin ce windoze 7 pré-acheté à 49€ avant sa sortie… et d’avoir Cygwin en « distro ».

    C’est bête, mais ces histoires de paradigmes de bureau affinés sur 3 décennies d’évolution qu’on prétends me changer brutalement, ca me fait profondément chier. Les interfaces tactiles aussi: Tablette/Smartphone OK. Un PC, patouiller l’écran aec mes gros doigts, c’est no-way.

    • Salut Yann,

      Si enfin de compte, tu veux installer Windows 7, je te conseille avant de regarder Emmabuntüs 2 (Désolé c’est basée sur Xubuntu 12.04 LTS). Ce n’est pas une distro qui en jette mais c’est fait pour proposer un système tout en un à la place d’un certain système propriétaire très populaire 😉

      Voir http://emmabuntus.org je ne sais pas si cela répondra à toutes tes attentes.

      Librement

      Patrick

      PS : Quand je propose ce choix je ne suis pas neutre vu que je participe à ce projet !!!