Installation de Nagios sur Fedora

Date: 25/01/2007 | Catégories: Open-source,Reseau | Tags: ,,,

Update: pour une procédure d'installation de Nagios version 3, merci de suivre ce lien... 

Voici les étapes à suivre pour installer Nagios (le "bien connu" outil de monitoring réseau "open-source") sur un serveur Fedora.

La configuration est la suivante:

  • Fedora Core 6 (avec kernel 2.6.19) avec serveur Apache pre-installé.
  • Nagios 2.6

On commence par l'installation de Nagios et des différents plugins.

# yum -y install nagios
# yum -y install nagios-plugins
# yum -y install nagios-plugins-ping nagios-plugins-tcp nagios-plugins-udp nagios-plugins-http nagios-plugins-dns nagios-plugins-smtp nagios-plugins-ldap nagios-plugins-pgsql nagios-plugins-mysql

Vient ensuite la configuration du serveur web (Apache dans notre exemple, mais on peut en utiliser un autre). On doit pour cela modifier le fichier nagios.conf dans /etc/httpd/conf.d/ pour autoriser l'accés depuis toutes les sources.

# vi /etc/httpd/conf.d/nagios.conf
> Remplacer les lignes deny from all par allow from all

On doit également générer un couple login/password pour accèder à l'interface Web d'administration. Pour cela, il faut:

# htpasswd -c /etc/nagios/passwd admin

Dans ma configuration il a aussi fallu que je passe ma Fedora en mode SELINUX permissive, sinon les scripts CGI de Nagios ne s'executaient pas.

# vi /etc/selinux/config
> SELINUX=disabled
# reboot

Il ne reste plus qu'a vérifier que le serveur Web marche bien.
http://<adresse de votre serveur>/nagios/

La configuration de base du daemon Nagios est alors la suivante:

# cd /etc/nagios
# cp nagios.cfg-sample nagios.cfg
# vi nagios.cfg
Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# cp cgi.cfg-sample cgi.cfg
# vi cgi.cfg
Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi contacts.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi dependencies.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi escalations.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi hostgroups.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi hosts.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi hostgroups.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi services.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.
# vi timeperiods.cfg
> Se reporter à la documentation suivante pour configurer ce fichier.

Update: j'ai également écrit un post pour détailler cette configuration.

Pour tester vos fichiers de configuration, vous pouvez utiliser la commande suivante:

# nagios -v /etc/nagios/nagios.cfg
...
Total Warnings: 0
Total Errors: 0
Things look okay - No serious problems were detected during the pre-flight check

Et voila le moment tant attendu, le lancement du process:

# service nagios start

Ne pas oublier de forcer le demarrage du process au reboot de la machine grâce à la commande (petit rappel):

# chkconfig --levels 235 nagios on

Il ne reste plus qu'a pointer votre navigateur Web favori sur l'URL suivante:
http://<adresseipduserveur>/nagios/

En cas de problème (serveur Web injoignable par exemple), il faut vérifier que le Firewallautorise bien les requêtes HTTP entrantes.

# iptable -A INPUT -i eth0 -p tcp –dport 80 -j ACCEPT
# /sbin/iptables-save

Et voila le travail !!!

PS: en cas de modification des fichiers de configuration (par exemple ajout d'une machine monitorer), vous pouvez utiliser la commande suivante, qui vérifie vos fichiers de configurations et que les recharges.

# service nagios reload