8 choses à faire après l’installation d’Ubuntu

Date: 19/10/2010 | Catégories: Open-source,Planet-libre,Systeme | Tags: ,,,

Nous allons dans ce billet partager une petite "todo list" des actions que  j'effectue après avoir installé une distribution GNU/Linux Ubuntu Desktop. Cette liste est personnelle et me permet d'avoir un environnement de travail qui corresponde à mes besoins. Je compte sur vous pour ajouter vos commentaires et nous faire découvrir de nouvelles choses.

La connaissance s’accroît quand on la partage...

1_  Lancement du script UbuntupostInstall.sh

Ce script shell à pour but d'automatiser toutes une série d'actions que je fais plus ou moins systématiquement quand j'installe un PC sous Ubuntu Desktop. C'est la première chose que je fais sur un nouveau PC.

On peut notamment citer:

  • Ajout de dépôts pour avoir de nouveaux logiciels ou des versions plus récentes.
  • Installation d'applications indispensable à mes yeux et non présente dans la distribution de base.
  • Configuration système standard.
  • Voir un liste des actions ici...

2_ De belles fenêtres, de beaux icônes

Le script précédant installe la configuration GTK suivante: Look des fenêtre Equinox et icônes Faenza.

Il faut les activer en allant dans le menu “Système > Préférences > Apparences > Thème > Equinox Evolution“.

3_ Un menu dock comme sous Mac OS X

J'utilise depuis quelques jours Docky et je dois avouer qu'après un début difficile je commence à y prendre goût... Voici mon paramétrage:

et un aperçu de la bête:

4_ Des informations directement sur votre bureau

Mon coté geek fait que j'aime bien connaître ce qui se passe dans ma bécane: son occupation CPU, mémoire, la place disponible sur le disque, les débits réseau, le nom de la musique que je suis en train d'écouter...

Pour cela j'utilise Conky avec la configuration suivante (télécharger mon fichier .conkyrc puis l'adapter à votre configuration):

5_ Configurer le tableau de bord

Rien de très original de ce coté, j'utilise un seul tableau de bord ou l'essentiel des éléments se trouvent en haut à droite de mon écran:

J'utilise l'application me permettant d'avoir un aperçu de mes 2 bureaux virtuels (plus de 2 et je n'arrive pas à m'en sortir :)).

6_ Un beau fond d'écran

Je maintien une base d'environ 70 fond d'écran que je puise dans différentes sources. Par exemple, mon fond d'écran du moment (que je change tout les mois) est disponible ici.

7_ Gestion des mes fichiers personnels

J'utilise le service Dropbox pour sauvegarder et synchroniser mes documents entre mes différentes machines (2 PC GNU/Linux, 1 MBP, 1 iPhone).

Pour adapter la Dropbox à mon environnement GNU/Linux, je fais des liens symboliques entre le répertoire ~/Dropbox et les répertoires systèmes suivants:

bin -> ../bin/: Mes scripts shells

dev -> ../dev/: Le répertoire contenant mes développements en cours

Documents -> ../Documents/: Mes documents persos

Images -> ../Images/: Mes images, photos persos

8_ Mes applications de tous les jours...

J'utilise Docky pour avoir un accès rapide aux applications suivantes:

A vous de nous faire découvrir votre monde !

  • Pingback: Nicolargo : 8 choses à faire après l’installation d’Ubuntu | Le Techno Mag()

  • Ah génial !
    Ton article tombe à point nommé 😉

    Ainsi, j’ai un beau ubuntu (faut dire que le thème actuel me rebute un peu …), avec la plupart des logiciels que j’utilise.

    Merci nico 😉

  • Cool! Je viens justement d’installer Equinox+Faenza sur ArchLinux+Gnome et c’est parfait! Beaucoup plus fin que le thème noir d’Ubuntu.
    En tous cas, ce genre d’article est vraiment super pour découvrir de nouvelles choses. Je vais de ce pas adapter ton script conky pour ma machine 😉

  • Pingback: Mes premières impressions sous Arch Linux | One More Blog()

  • ZoR3oL

    Super ce conky ! celà fait un moment que je n’ai pas jeter un oeil à ce petit programme, les intégrations d’icones, tout simplement magnifique !

  • Les indications RAM et Swap de Conky, c’est à prendre avec des pincettes : la gestion de la mémoire sous Linux est différente d’autres O/S. Exemple : Red Hat (5 et +) est très souvent à 100% d’utilisation de la RAM, même si rien de majeur ne tourne : l’O/S choisit ici de faire ce que bon lui semble avec la mémoire, qu’il réserve intégralement.
    — Stef

  • Trop bon ton script je l’utilise à chaque install d’ubuntu 10.10 🙂