J’ai testé Debian GNU/kFreeBSD

Date: 14/02/2011 | Catégories: Open-source,Planet-libre,Systeme | Tags: ,,

La dernière version de la distribution Debian propose en option l'utilisation d'un noyau FreeBSD en lieu et place du classique noyau Linux. Si vous suivez ce blog, vous savez tout le bien que je pense de ce noyau BSD. On se retrouve donc avec une distribution Debian GNU/kFreeBSD (k comme kernel) qui, sur le papier, a de quoi séduire...

Nous allons donc dans ce billet détailler l'installation de cette distribution sur une machine virtuelle VirtualBox afin de vous faire une propre idée.

Installation de Debian GNU/kFreeBSD

On commence par récupérer l'image ISO:

wget -O debian-6.0-kfreebsd-i386.iso http://ftp.nl.debian.org/debian/dists/squeeze/main/installer-kfreebsd-i386/current/images/netboot/mini.iso

L'image ISO ne fait que 9 Mo. C'est donc une procédure d'installation minimale (netinstall) qui va télécharger les paquets nécessaires sur Internet. Il faut donc compter une petite heure d'installation avec une liaison Internet correcte.

On créé ensuite une machine virtuelle (1+ Go de RAM et 6+ Go de disque) en utilisant cette image. Pour me simplifier la vie, j'ai choisi une installation par défaut dans le premier menu: "Default install"


Le wizard d'installation va vous poser les questions habituelles (nom et domaine de la machine, partition ou installer le système, mot de passe root, compte utilisateur par défaut, clavier...), bref rien de compliqué.

Lors de mon test je me suis retrouvé avec un clavier qwerty pendant cette installation, faites donc attention lorsque vous allez saisir le mot de passe root...

Une fois la procédure d'installation terminée, il faut rebooter sur le disque système. J'ai rencontré l'erreur critique suivante durant le démarrage:

Mmmmhhhh pas glop...

Pour résoudre ce problème j'ai du forcer l'ordre de démarrage des disques dans VirtualBox en mettant le disque système en premier:

Le démarrage se passe ensuite sans problème ! Glop...

On a donc dans les main un système Debian GNU 6.0 avec un noyau FreeBSD 8.1 !

Mais ou est le rc.conf ?

Pour diablotins qui souhaiteraient passer du coté obscur, il va falloir perdre certaines habitudes. En effet, même si on utilise un noyau FreeBSD, tout l'écosystème de cette distribution reste une Debian GNU. Ainsi l'organisation des fichiers de configuration reste la même que sur une Debian "classique" (voir la documentation ici). Point donc du si pratique fichier rc.conf qui permet de configurer l'ensemble des processus lancés au démarrage de votre machine et se contenter d'une gestion par des scripts dans le répertoire /etc/init.d.

Et mes ports ?

Là encore, point de répertoire /usr/ports. En effet, le gestionnaire de paquets est apt-get (ou aptitude). Dommage j'aime bien le principe de compilation à l'installation de nouveaux logiciels.

Voilà PF !

Tout comme Linux, le noyau FreeBSD est de type monolitique modulaire (je vous conseille de lire ce wiki pour voir de quoi je parle). On peut ainsi charger des fonctions complémentaires "à chaud".

C'est par exemple le cas du module PF qui ajoute un firewall intégré vraiment très puissant (de mon humble avis, l'un des principal avantages du noyau FreeBSD part rapport à Linux).

Il n'est pas activé par défaut dans le noyau fourni par la distribution Debian. Il faut donc pour l'activer, saisir les commandes suivante qui permette de charger le bon module:

su -

kldload pf.ko

pfctl -e

Pour une petite introduction à PF vous pouvez lire un billet que j'avais écrit il y a maintenant deux ans (ou bien RTFM...).

On peut également s'amuser à customiser le stack IP FreeBSD, réputé pour sa fiabilité et sa performance, en utilisant la commande sysctl.

Conclusion

C'est fini pour cette rapide introduction à Debian GNU/kFreeBSD. Je trouve l'initiative intéressante pour contre balancer l'hégémonie du noyau Linux dans les systèmes libres.

  • Pingback: Tweets that mention J’ai testé Debian GNU/kFreeBSD -- Topsy.com()

  • http://maniatux.fr Harbinger

    Salut,

    Excellent article, merci beaucoup. Je me suis un peu plongé dans l’univers FreeBSD/NetBSD, et je me demandais ce que le “portage” du noyau FreeBSD sur Debian pouvait donner comme monstre…

    Au final je suis un peu déçu. On ne profite pas des avantages de FreeBSD: son rc.conf et ses ports. Donc j’en viens à me demander quel est l’intérêt de Debian/kFreeBSD….

  • Al

    Pareil, je préfère un bon bsd (ou une gentoo/arch) a ce portage qui n’apporte pas vraiment grand chose. sauf peut être un POC ;)

    on attend toujours une Debian/Hurd qui assure :D

  • bobby

    C’est pas comme si le projet Debian avait pas prévenu sur la page dédiée à Debian/kFreeBSD…

    Pour moi qui suis un peu allergique à BSD mais qui voulait installer PF comme pare-feu, c’est plus qu’intéressant !

    Merci pour l’article, on trouve pas encore beaucoup de retour sur cette OVNI :D

  • http://pourquois'embêteravecLinux? nomed

    J’ai découvert PC-BSD, et après avoir viré Win* il y a 10 ans, je suis sous FreeBSD depuis 5 ans, et PC-BSD en particulier:
    Stabilité plus les java et autre *players particulièrement pénibles à installer (et en plus ces cancers de l’informatique sont partout; comme le BIOS).

  • http://linuxien.legtux.org Ypnose

    J’aimerais tester BSD en plus de ma Arch mais j’hésite à utiliser GNU/kFreeBSD sur Debian ou alors PC-BSD (je n’aime pas qu’il y est des logiciels installés par défaut, je veux choisir).

    • nomed

      PC-BSD fourni un environnement de bureau (KDE), donc, il y a des logiciels préinstallés, et tous les logiciels de FreeBSD sont installables. Il est par contre facile de désinstaller ce que l’on ne veut pas utiliser. Et le DVD de PC-BSD a l’avantage d’être utilisé en live-CD, et de proposer l’installation de FreeBSD (minimale si l’on veut) en plus de PC-BSD. Cool, non?

  • G07C

    Vous pouvez aussi tester GhostBSD, qui est l’équivalent de PC-BSD mais avec un bureau Gnome par défaut ;)

    Je me posais justement la question GhostBSD ou Debian k/FreeBSD pour remplacer l’Ubuntu qui est en surci sur mon PC depuis que je l’y ai installée, je vais continuer un peu à prospecter, mais ce qui m’attire sur *BSD c’est justement l’organisation du système de fichier que j’ai tout particulièrement apprécié lorsque j’avais testé FreeBSD il y a maintenant un peu plus de six mois. Mon problème à l’époque, c’était l’incompatibilité de ma carte Wifi (embêtant étant en générale à 10 mètres de mon routeur !), mais cela semble réglé.

    Je trouve néanmoins que Debian k/FreeBD est une bonne idée, mais je fais un peu d’allergie face aux fichiers systèmes illisibles sur Linux…

    • http://www.nicolargo.com NicoLargo

      Très sympa sur le papier ce GhostBSD. Si il arrive vraiment à réunir la clarté du système de fichiers de BSD et les avantages du bureau Gnome…

      Je vais lui donner une chance sur mon VirtualBox :)

      • G07C

        Autre petit avantage de GhostBSD quant on est pas très loins d’être une quiche en anglais comme moi, c’est que le système est dev par des canadiens, donc on arrive à faire du frenglish sur le forum :D

        Sinon, ils ont sorti une beta pour la version 2.0 il y a maintenant quelques mois, je pense que la finale n’est plus très loins ;) Pour le reste, les 2/3 semaines que j’ai passé sur le système (à essayer de faire marcher cette p***** de carte Wifi) se sont très bien passées, hormis cet incident !

  • ponky

    Salut,
    je découvre ton blog. Intéressant. Par contre dans ta description “fervent” et pas “fervant” stp. Merci.

    • http://www.nicolargo.com NicoLargo

      Je croyais avoir corrigé la boulette… thx

  • sebastien

    Que penser de GostBSD par rapport à PC-BSD v9 proposant (maintenant) Gnome ?